Pharmacie Porte Des Alpes

Octobre Rose, et si on en parlait

18 octobre 2017 | Écrit par Jérome Cartier

Octobre Rose, et si on en parlait

Bonjour à toutes et à toutes. Aujourd'hui c'est un sujet un peu moins léger que nous allons aborder mais tout aussi important. Vous avez du vous en rendre compte et en entendre parler, en octobre en France a lieu le mois d'octobre Rose. Nous allons vous expliquer ce que représente cette initiative, ce qu'elle défend et vous partager quelques jolies actions mises en place actuellement.

Octobre Rose qu'est-ce que c'est ?

Octobre Rose, c'est une grande campagne de communication nationale qui a lieu sur le mois d'octobre et qui est centrée autour du cancer du sein. C'est un mois essentiel pour cette maladie puisque de nombreuses campagnes s'organisent pour financer la recherche mais pas que. Il est important de parler de cette maladie. Aujourd'hui, le cancer du sein est de mieux en mieux connu, diagnostiqué et même soigné. Et heureusement, sachez que rien que pour l'année 2015 on compte 54000 nouveaux cas diagnostiqués et cette maladie touche à peu près 1 femme sur 10

Et si on parlait un peu de cette pathologie :

Les cellules, vous le savez surement, dans nos organismes (chez un adulte) leur nombre est énorme (environ 100 billions). Forcément, qui dit beaucoup de cellule dit aussi beaucoup de prolifération cellulaire (c'est la multiplication des cellules). Elle a diverses fonctions : réparer un tissu blessé, remplacer des cellules vieillissantes, régénérer le volume sanguin… Parfois, lors de la prolifération, des erreurs surviennent. La multiplication cellulaire devient anarchique, faisant alors le lit du cancer.
 
Au niveau du Sein, le plus souvent, ce sont les cellules épithéliales des canaux galactophores (c’est-à-dire le revêtement des conduits dans lequel circule le lait maternel qui sont concernés°. Cependant, chez les femmes, il existe plusieurs types de cellules au niveau du sein, et les cancers peuvent être très différents tant par leur taille que leur spécificité. C'est toute la particularité de cette pathologie puisqu'il est impossible de généraliser des données, et il reste très difficile à connaitre et donc prendre en charge.
 
Chaque cas est spécial et a ses propres particularités. Néanmoins, on le sait, ce cancer est grave mais surtout fréquent, de ce fait des dépistages que l'on appelle organisés a été mis en place. Toutes les femmes, même sans antécédents de cancer du sein, doivent entre 50 et 74 ans faire réaliser une mammographie (radio de la poitrine), tous les deux ans. Cette procédure est bénéfique puisque des études ont démontré qu'elle avait permis de réduire de 15 à 30% le nombre de décès de cancer du sein. Néanmoins, cet examen ne fait pas office de diagnostic puisque positive elle ne signifie pas à coup sûr qu'un cancer soit en cours de développement. D'autres examens seront nécessaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic (recontrôle à 6 mois, biopsie, scanner...)
 
Historiquement, on remarque une réelle évolution dans la prise en charge du cancer du sein. En 1990, environ 81% des femmes diagnostiquées d'un cancer du sein survivait au moins 5 ans, aujourd'hui il est de 89%. Pourquoi ? La mise en place des dépistages organisés a permis d'augmenter le nombre de cancers diagnostiqués et donc des prises en charge précoces, les prises en charge sont meilleures, et les protocoles de soin aussi, les thérapies sont maintenant plus facilement ciblées à la femme concernée et donc le traitement plus efficace.
 

Quand dois-je consulter ?

Si vous avez entre 50 et 74 ans, vous êtes concernées par le dépistage de masse, dans ce cas-là, vous recevrez directement à la maison une ordonnance sous forme de courrier pour vous rendre dans un centre agrée. Aucuns frais pour vous c'est entièrement pris en charge.
 
Par contre, en cas de doute ou de l'apparition d'un de ces symptômes
  • vous palpez une boule au niveau du sein et/ou de l’aisselle
  • vous constatez un écoulement inhabituel au niveau du sein
  • vous ressentez des douleurs au sein
  • votre mamelon soit complètement rétracté, invaginé

Dans ces cas précis, il est important de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant. Attention, ces types de symptômes ne sont pas forcément dus à un cancer du sein, des pathologies non cancéreuses peuvent les déclencher. Seul votre médecin sera apte à vous faire le diagnostic grâce probablement à des examens complémentaires


Octobre Rose, quelques unes des actions :

Vous l'avez compris, c'est une maladie grave, mais de mieux en mieux traitée, et cela c'est en majeure partie grâce à l'évolution de la recherche. Sauf que pour la recherche, il faut de l'argent et celui-ci vient en partie de nos dons. Le don de chacun peut aider dans la recherche et peut aider ces femmes à guérir. Mais ce n'est pas tout, l'objectif de ce mois est aussi d'aider les femmes atteintes de la maladie à mieux appréhender leur pathologie et à améliorer leur quotidien. Voici une liste d'actions lancées durant ce mois d'octobre :   

  • Octobre Rose : L'association "Tout le monde contre le cancer" s'associe au laboratoire Avène pour une grande opération du 5 octobre au 8 novembre. Ensemble ils ont créé le premier institut de beauté itinérant. Grâce à celui-ci et à son passage dans les différents centres hospitaliers, les femmes impactées par la maladie vont pouvoir profiter d'un vrai moment de relaxation loin de leur chambre d'hôpital. Ce van fera étape dans 18 établissements et permettra aux femmes malades de profiter d'atelier bien-être, de conseils beautés adaptés à leurs peaux sensibilisées par des traitements agressifs. L'idée était de leur offrir une vraie pause relaxante. Enfin, des coffrets de produits de soins et de beauté seront distribués à toutes les femmes présentes. Un grand geste qui leur permettra de prolonger les bienfaits de l'institut où qu'elles soient. Pour connaitre l'itinéraire du Van, je vous invite à visiter le site de l'association "Tout le monde contre le cancer"

  • L'association cancer du sein.org : L'association cancer du sein. org : si vous êtes Parisiens et que vous passez par ici, l'association Cancer du sein rejoindra à nouveau ses partenaires dans la lutte contre le cancer du sein pour une grande rencontre spéciale de sensibilisation. Journée qui se terminera avec une marche blanche qui partira de la Place de la République à 18 h. Pour en savoir plus sur l'association, les dons,  il suffit de se rendre simplement sur leur site
  • La Monnaie de Paris : À l’occasion des 25 ans du Ruban Rose et en soutien à cette cause, la Monnaie de Paris frappe une pièce commémorative de 2€, à destination des collectionneurs et du grand public. Pour l’achat d’une monnaie de collection « Lutte contre le cancer du sein », disponible au prix de 10€ et 20€ selon le modèle, la Monnaie de Paris versera 2€ à lAssociation en faveur de ses Prix Ruban Rose et de la lutte contre le cancer du sein.

  • L'opération #Contrôledelapoitrine. Le club de foot de l'Olympique de Marseille met sa notoriété au service de la sensibilisation au cancer du sein en lançant une campagne, jouant sur une expression à la fois footballistique et médicale. En postant, comme les joueurs le feront, des messages appelant au dépistage sur les réseaux sociaux, vous contribuerez à cet effort collectif pour mettre la maladie hors-jeu.
  • D'autres actions sont mises en place par certaines marques de vêtements par exemple, qui pour l'occasion sorte des vêtements dont les bénéfices sont reversés à des associations soit de recherches soit de soutien aux femmes ou à leurs accompagnants. Il nous serait impossible de tout vous lister, mais les moteurs de recherche peuvent vous aider à vous y retrouver. Ce n'est qu'une liste courte d'actions mises en place durant ce mois tellement important pour cette maladie. Si vous voulez en savoir plus sur la pathologie, ou les actions, nous ne pouvons que vous inviter à visiter les sites suivants

Ce n'est qu'une liste courte d'actions mises en place durant ce mois tellement important pour cette maladie. Si vous voulez en savoir plus sur la pathologie, ou les actions, nous ne pouvons que vous inviter à visiter les sites suivant :

Nous espérons que cet article vous en aura appris plus sur ce mois d'octobre rose, mais aussi sur cette maladie. Si vous êtes une femme et que vous avez des doutes et des questions, n'hésitez pas à en parler à votre médecin et/ou à votre gynécologue. En cas de doute, si vous avez l'impression de sentir une grosseur, n'ayez pas peur de consulter.

L'équipe de la Pharmacie Porte des ALpes